Dimanche 12 Août – « Paris – New-York »

21h00 – Abbatiale Saint Pierre – Concert « Paris – New-York »

Trio Dämmerung

Orlando Bass, Piano
Eudes Bernstein, Saxophone
Teira Yamashita, Violon…
et leur invitée Mariamelle Lamagat, Soprano

Le XXème siècle, a marqué un tournant radical dans l’histoire de la musique : les esthétiques se multiplient, se diversifient et les musiques populaires influencent le langage musical de manière décisive… Le jazz notamment, après la Première Guerre Mondiale, apporte un souffle nouveau exotique dans une Europe déchirée en quête de reconstruction.

En France, le courant musical dit « impressionniste », influencé par les grands peintres comme Monet ou Renoir, développera une esthétique novatrice, notamment par son raffinement, ses couleurs harmoniques fascinantes et sa grande subtilité de textures. Cette évolution dans les œuvres de Debussy, Saint Saëns, Ravel en seront un parfait exemple.

En Amérique, le Jazz et en particulier le Music-hall après 1940 explosent littéralement ! Les compositeurs classiques sont fascinés par ces improvisations, ces rythmes syncopés inhabituels et de nouveaux instruments dont le saxophone qui en est le meilleur représentant. Gershwin d’abord, Bernstein un peu plus tard, développeront un nouveau langage musical né de ses influences multiples.

Lauréat du prix spécial Festival d’Uzerche de la FNAPEC (Fédération Nationale des Associations de Parents d’Élèves de Conservatoire) le Trio Dämmerung, Orlando Bass (piano), Eudes Bernstein (saxophone), Teira Yamashita (violon) et leur invitée Mariamielle Lamagat (soprano), nous propose de vivre ces évolutions de Paris à New-York.

  • Programme

Claude Debussy : Prélude à l’après midi d’un faune (1894)
(arrangement Yann Stoffel)
Camille Saint-Saëns : Danse Macabre op.40 (1874)
(arrangement Eudes Bernstein)
Darius Milhaud : La Création du Monde
(arrangement Eudes Bernstein)

  • Entracte

Georges Gershwin : Summertime (extrait de Porgy and Bess), The man I love
Cole Porter : Always true to you (extrait de Kiss me Kate)
Leonard Bernstein : I feel pretty (extrait de West Side Story), A little bit in love
Richard Rodgers : Bewitched, bothered and bewildered
Henri Mancini : Moon River
Nacio Herb Brown : Singin’ in the rain